Marcel Coard décorateur - Beau Livre

Note moyenne 
Amélie Marcilhac - Marcel Coard décorateur.
Près de quarante ans après sa mort, il était enfin temps que paraisse une première étude approfondie sur Marcel Coard (1889-1974), ensemblier et... Lire la suite
61,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 22 mai et le 27 mai
En magasin

Résumé

Près de quarante ans après sa mort, il était enfin temps que paraisse une première étude approfondie sur Marcel Coard (1889-1974), ensemblier et décorateur méconnu de la période Art Déco, qui exerça de 1913 à 1958. Sans jamais atteindre la notoriété d'un Ruhlmann, d'un Frank ou d'un Groult, pour ne prendre que quelques exemples, son oeuvre n'en est pas moins d'une grande force créative, tant par les matériaux employés que par ses formes.
D'abord architecte, amateur des arts africain, océanien et asiatique, son oeuvre, teintée de cubisme et d'exotisme, se ressent de ses passions diverses. Dans ses meubles, généralement simples et dépouillés, l'éventuelle sévérité des plans, des lignes droites, des longues courbes, se trouve atténuée par quelques "accidents" inattendus, tels de délicats motifs décoratifs qui évoquent souvent les sources lointaines de son inspiration.
Les motifs africains qu'il incorpore volontiers à ses décorations le poussent à conférer à quelques-uns de ses meubles une certaine rusticité. En bois massif, simplement équarri, ils rappellent ceux d'un autre adepte de l'art nègre et du cubisme, son confrère Pierre Legrain. Adepte des contrastes entre bois sombres et décors aux tonalités claires et délicates, il utilise, outre des bois précieux, des plaques de lapis-lazuli, d'améthyste, la galalithe, le verre, des Lames de miroir, du galuchat, de la nacre et, l'un des premiers, du parchemin.
Le soin qu'il apporte à ses créations l'amène à travailler pour de grands noms du début du XXe siècle, comme le couturier Jacques Doucet ou l'agent de change Paul Cocteau, frère aîné du poète, qui fournit à Marcel Coard la possibilité de s'exprimer librement dans sa propriété tourangelle. Mais il travaille également pour le Mobilier national, et obtient surtout des commandes privées pour lesquelles il fait office de décorateur-architecte d'intérieur, réaménageant les espaces si nécessaires, agençant entre elles des créations personnelles et des objets "chinés" chez des antiquaires.
Peu avant sa mort, Marcel Coard expliquait sa vision du mobilier : "J'ai toujours évité de me répéter. Il n'était vraiment pas question pour moi de faire de la série. Ces meubles étaient réalisés individuellement dans les plus beaux matériaux que je pouvais trouver". Nul doute que cet ouvrage, abondamment illustré, ne remette enfin l'oeuvre de Marcel Coard au premier plan.

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/09/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-85917-517-7
  • EAN
    9782859175177
  • Format
    Beau Livre
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    245 pages
  • Poids
    1.873 Kg
  • Dimensions
    24,0 cm × 31,0 cm × 3,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Amélie Marcilhac

Née à Paris le 7 octobre 1985, Amélie Marcilhac est tombée dans les arts décoratifs dès son plus jeune âge. Licenciée de Droit à Assas et étudiante en Master d'Histoire de l'Art à la Sorbonne, elle rédige un mémoire sur Marcel Coard dont l'oeuvre n'avait jamais été approfondie depuis la vente de sa galerie parisienne en 1958. Elle publie aujourd'hui le résultat de quatre années de recherches.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

61,00 €