Monsieur Dudron - Grand Format

Gérard-Georges Lemaire

(Préfacier)

,

Paolo Picozza

(Préfacier)

,

Jolie de Sanna

(Postfacier)

Note moyenne 
Giorgio De Chirico - Monsieur Dudron.
Traduit en italien vingt ans après la mort de Chirico, Monsieur Dudron, rédigé en français, est resté inédit en France. A mi-chemin entre Hebdomeros,... Lire la suite
15,20 €
Actuellement indisponible

Résumé

Traduit en italien vingt ans après la mort de Chirico, Monsieur Dudron, rédigé en français, est resté inédit en France. A mi-chemin entre Hebdomeros, œuvre métaphysique (1929) et le récit autobiographique de Souvenirs de ma vie (1945), Monsieur Dudron couvre les deux registres. Il est aussi une profession de foi sur le métier de peintre dont la grandeur et la décadence sont analysées par la voix de Isabella Far, l'amie philosophe de Monsieur Dudron dans le roman, l'épouse de Chirico dans la vie. Monsieur Dudron apparaît donc, sans nul doute, comme un autoportrait du peintre dont les souvenirs sont autant rêvés que réels et dont les interrogations sur la peinture nous parviennent renvoyées par un discours théorique qui n'est pas sans humour. Le livre s'achève sur ces mots : " L'auteur de ces pages ira aussi se coucher, gracieux lecteur, ou gracieuse lectrice. Il est aussi fatigué et il est tard, presque une heure après minuit. Il ira se coucher et dormira au moins jusqu'à midi ; il a toujours besoin de dormir beaucoup et cela, du reste, est tout à fait normal, car, comme avait l'habitude de dire Arthur Schopenhauer, un long sommeil est indispensable aux hommes de génie. "

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/02/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7291-1497-1
  • EAN
    9782729114978
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    175 pages
  • Poids
    0.195 Kg
  • Dimensions
    13,2 cm × 20,1 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Giorgio De Chirico

Né en 1888 en Grèce, à Volos, Giorgio de Chirico est mort à Rome en 1978. Inventeur dès 1910 de la peinture métaphysique, il marqua de son empreinte le mouvement surréaliste animé par André Breton. De 1911 à 1915 il séjourna souvent à Paris où il rencontra peintres et poètes d'avant-garde. En 1920, il mit un terme à cette période pour revenir à la peinture classique. C'est à cette époque qu'il écrivit Hebdomeros, pur chef-d'œuvre de fiction onirique, rédigé, comme tous ses textes, en français. La publication intégrale de Monsieur Dudron, dont un fragment parut en 1945 à Paris, est le dévoilement d'une merveille.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK