Philosophie de l'Etat social - Civilité et dissensus au XXIe siècle - Grand Format

Note moyenne 
Edouard Delruelle - Philosophie de l'Etat social - Civilité et dissensus au XXIe siècle.
Les philosophes ne se sont jamais intéressés à l'Etat social que de très loin. Quand il est étudié et célébré, c'est le plus souvent à travers... Lire la suite
28,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 21 mai et le 27 mai

Résumé

Les philosophes ne se sont jamais intéressés à l'Etat social que de très loin. Quand il est étudié et célébré, c'est le plus souvent à travers des paradigmes de pensée issus des sciences juridiques ou sociales : théorie polanyienne du "désencastrement/ encastrement" du marché (Esping-Andersen) ; théorie économique "hétérodoxe" de la Régulation (Christophe Ramaux) ; approche marxiste des institutions du salaire et des cotisation (Bernard Friot).
Analyses incontournables, que l'on propose ici de prolonger et de critiquer en forgeant une théorie proprement philosophique de l'Etat social, autrement dit une théorie transcendantale (au sens de Kant) qui interroge les conditions de possibilité de notre expérience historique. Dans une perspective inspirée par Nancy Fraser, l'auteur identifie les trois sphères de la reproduction sociale (éducation, soin, entraide), de la nature (ressources naturelles, milieux de vie) et du politique (Etat de droit, services publics) comme les trois conditions (non-économiques) de possibilité de la "civilisation" capitaliste.
On définit l'Etat social comme l'ensemble des institutions et des pratiques vouées à l'entretien de ces sphères conditionnantes. A ce titre, il est bel et bien une institution anticapitaliste au sein même de la société capitaliste - une institution dont le but est la démarchandisation de tout ce qui rend possible l'émancipation des individus. Deux outils philosophiques (une théorie des sphères conditionnantes du social et une théorie "pluraliste" du dissensus démocratique (Etienne Balibar)) permettent de repenser à neuf la question de l'Etat social, et de libérer ainsi le socialisme des "trois fardeaux" qui, selon Axel Honneth, pèsent sur lui : (1) le primat du "socio-économique" sur le "culturel" , (2) le privilège de la classe ouvrière comme agent de transformation sociale et (3) le schéma dialectique de l'histoire, selon lequel le capitalisme serait nécessairement voué à disparaître sous le poids de ses propres contradictions, au profit de la société socialiste.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/01/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84174-960-7
  • EAN
    9782841749607
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    358 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 21,0 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Edouard Delruelle

Edouard Delruelle est professeur de philosophie à l'Université de Liège. Il enseigne la philosophie morale, politique et du droit. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont De l'homme et du citoyen : une introduction à la philosophie politique, De Boeck, 2014.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

28,00 €