Philosophie philosophique

Note moyenne 
Julien Freund - Philosophie philosophique.
Les préoccupations éthiques des scientifiques, l'autonomisation de la technologie par rapport à la technique, l'adoption par les diverses sciences... Lire la suite
21,34 €
Actuellement indisponible

Résumé

Les préoccupations éthiques des scientifiques, l'autonomisation de la technologie par rapport à la technique, l'adoption par les diverses sciences sociales d'éléments du discours philosophique, sont pour beaucoup les indices d'un effondrement de la philosophie. Mais cette fin de la philosophie moderne marque-t-elle la fin de toute philosophie ? Julien Freund, après tant d'années consacrées aux sciences sociales et à la polémologie, revient sur son terrain de prédilections : la philosophie. Dans cet essai, qui contient à la fois une histoire de la philosophie moderne et la construction d'une nouvelle métaphysique, il répond que la philosophie entendue comme liberté du présupposé ne doit pas s'évanouir dans d'autres savoirs, mais s'affirmer comme discours spécifique. L'esprit de la métaphysique ne réside pas, comme Heidegger l'a répété après Kant, dans le souci du fondement de l'être, mais dans les diversités de ses expressions, positives ou négatives, logiques ou contradictoires, et dans le contexte inéluctable de l'identité et de l'altérité. Ce qui intéresse le métaphysicien ce sont les immenses possibilités de l'expressivité de l'être. Le philosophe n'a pas pour mission d'expliquer l'être mais de méditer sur lui. Ainsi Julien Freund médite-t-il sur la science et le progrès, sur la foi et la croyance, sur l'humeur et le sentiment et nous offre une remarquable leçon de philosophie philosophique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/1990
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7071-1931-8
  • EAN
    9782707119315
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    324 pages
  • Poids
    0.395 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 22,1 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Julien Freund

Julien Freund, agrégé de philosophie, maître de recherche au CNRS, a été professeur de sociologie à l'université de Strasbourg. Il est l'introducteur en France -et aussi le traducteur - de Max Weber, de George Simmel et de Carl Schmitt. Il a publié de nombreux essais dont L'essence du politique, La décadence, Politique et impolitique, Sociologie du conflit.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK