Plaisir des parallèles

Note moyenne 
Marie Gevers - .
Marie Gevers nous invite à franchir l'équateur, à remonter de parallèle en parallèle au pays des " vertes collines ". Nous longeons cette crête... Lire la suite
20,00 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 12 mars et le 17 mars
En magasin

Résumé

Marie Gevers nous invite à franchir l'équateur, à remonter de parallèle en parallèle au pays des " vertes collines ". Nous longeons cette crête qui sépare le bassin du Congo et celui du Nil, nous traversons des forêts de bambous, nous descendons des fleuves encombrés de jacinthes... En route, nous apprenons les secrets de la cuisine indigène, rencontrons des noms aux résonances déjà entendues : Kiwu, Katanga, Bohr, Kagera ; écoutons de vieilles légendes, des poèmes, des anecdotes ; ce n'est pas le lion, mais une loutre que nous chassons. Et en pleine forêt vierge, avec une jeune mariée, nous passons une nuit de Noël inoubliable. C'est en poète et à cœur ouvert que Marie Gevers voyage dans ces hauts lieux de l'Afrique où il arrive que l'homme s'efface pour que les bêtes vivent, c'est en écrivain sûr de ses moyens qu'elle décrit ce qu'elle voit. Pas d'exotisme voulu, pas d'ethnologie savante, mais tous les prestiges de l'invitation au voyage réalisés avec un bonheur incomparable.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/09/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-87106-304-4
  • EAN
    9782871063049
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    194 pages
  • Poids
    0.26 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 20,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Marie Gevers

Marie Gevers (Edegem, 1883-1975) compte parmi les plus grands écrivains belges de langue française. Elle fut membre de l'Académie de langue et de littérature françaises (1938). D'abord poète, elle publia Missembourg, Les Arbres et le vent (prix Eugène Schmits 1924). Plaisir des parallèles occupe une place toute particulière dans son œuvre, puisque ses autres livres, récits et romans, chantent la sauvage beauté de la Campine anversoise, la " primitivité épique " des gens qui y vivent ou la somptuosité des saisons qui se posent sur les choses. Elle se révèle aussi fine psychologue dans Madame Orpha, ou la sérénade de mai (prix du Roman populiste 1934), Paix sur les champs, La Ligne de vie. Parmi ses autres livres : La Comtesse des digues, Guldentop, Le Voyage de frère Jean, La Grande Marée, Plaisir des météores, L'Oreille volée, Château de l'Ouest, L'Herbier légendaire, Vie et mort d'un étang (autobiographique).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €