POETIQUE DE LA NOUVELLE HISTOIRE. Le discours historique en France de Braudel à Chartier

Note moyenne 
Philippe Carrard - .
Quelles sont les stratégies discursives qu'utilise l'historiographie française contemporaine ? Si celle-ci a inventé de nouveaux objets, de nouveaux... Lire la suite
22,71 €
Actuellement indisponible

Résumé

Quelles sont les stratégies discursives qu'utilise l'historiographie française contemporaine ? Si celle-ci a inventé de nouveaux objets, de nouveaux problèmes et de nouvelles approches, a-t-elle également innové sur le plan de l'écriture ? Pour répondre à ces questions, l'auteur examine un large échantillon d'ouvrages considérés comme représentatifs de la "Nouvelle Histoire". Il inventorie les conventions rhétoriques que ces textes mettent en oeuvre et se demande dans quelle mesure elles s'accordent d'une part aux déclarations des historiens eux-mêmes, d'autre part aux vues du discours historique que proposent la philosophie, la linguistique et la critique littéraire. Alors que la plupart des travaux portant sur l'historiographie traitent avant tout de problèmes de structure (l'histoire est-elle nécessairement récit?), ce livre aborde aussi des questions liées à l'énonciation, à la diction et à l'argumentation. Sur la base d'exemples concrets, il considère le rôle que la Nouvelle Histoire assigne au locuteur et au lecteur, de même que les procédures dont elle se sert pour établir la véracité de ses descriptions. L'examen détaillé de ces divers aspects de la mise en texte s'avère très fructueux, en ce sens qu'il permet de reformuler certaines questions souvent posées au sujet de la politique, de l'idéologie et de l'épistémologie des Nouveaux Historiens. Poétique de la Nouvelle Histoire représente une contribution importante à un genre en plein essor, celui de l'analyse rhétorique du discours des sciences humaines. Toutefois, le livre s'inscrit en faux contre certaines thèses postmodernes selon lesquelles il ne conviendrait plus de maintenir la distinction entre le texte historique et le texte fictionnel. Ecrire, selon la poétique adoptée ici, comporte toujours pour l'historien des exigences disciplinaires que l'analyse doit prendre en compte si elle veut garder sa pertinence.

Sommaire

    • Le modèle positiviste
    • Sémantique
    • Le manuel
    • Faire de l'histoire à trente degrés de longitude Ouest
    • L'héritage du positivisme
    • Dispositions
    • Politique du récit
    • Descriptions et métahistoires
    • Le récit par strates
    • Le prolongement du modèle braudélien
    • Le " renouveau du récit "
    • Théorie d'une pratique
    • Situations
    • Enonciation
    • Perspectives
    • Le discours de l'absent
    • Les lecteurs de la Nouvelle Histoire
    • Figures
    • Attestations
    • Les rites de la quantification
    • Incertitudes
    • Le retour du langage figuré

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/11/1998
  • Editeur
  • ISBN
    2-601-03217-0
  • EAN
    9782601032178
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    253 pages
  • Poids
    0.345 Kg
  • Dimensions
    13,8 cm × 22,3 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Philippe Carrard

Philippe Carrard enseigne le français et la théorie littéraire à l'Université du Vermont, aux Etats-Unis.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK