Pourquoi lire - 13 bonnes raisons (au moins) - Grand Format

Note moyenne 
Les plus grands esprits européens du moment témoignent de leur vie de lecteur Pourquoi lire est un livre de lecteurs avant d'être un livre d'écrivains.... Lire la suite
20,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 16 avril
En magasin

Résumé

Les plus grands esprits européens du moment témoignent de leur vie de lecteur Pourquoi lire est un livre de lecteurs avant d'être un livre d'écrivains. A l'occasion de son soixante-dixième anniversaire, la maison d'édition allemande Suhrkamp a demandé à certains de ses auteurs de répondre à cette question très simple. Les éditions Premier Parallèle ont choisi de reprendre une partie des textes publiés alors et de poursuivre cette initiative en posant la même question à d'autres auteurs.
Sur un ton tour à tour personnel ou plus théorique, les auteurs rassemblés ici nous parlent de la lecture de manière inattendue. Souvenir d'enfance qui marquera sa vie d'écrivaine pour Annie Ernaux, nécessité de faire résonner le réel pour Hartmut Rosa, éloge des turbulences littéraires pour Sybille Lewitscharoff, vertus politiques de la lecture à une époque de " modernité régressive " pour Oliver Nachtwey, portrait d'Emma Bovary en " lectrice générique " pour Eva Illouz...
Les raisons de lire sont innombrables. En voici quinze.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/01/2021
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-85061-063-9
  • EAN
    9782850610639
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    229 pages
  • Poids
    0.267 Kg
  • Dimensions
    13,1 cm × 20,7 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Annie Ernaux est une des plus grandes écrivaines françaises. Elle a écrit de nombreux romans, essentiellement inspirés par sa propre vie, parmi lesquels La Place (1983, prix Renaudot 1984), Une femme (1988), Les Années (1992) et plus récemment Mémoire de fille (2016). Tous ont parus aux éditions Gallimard. Philippe Garnier est traducteur et critique. Auteur de fictions et d'essais, il a publié, en 2020, Mélancolie du pot de yaourt (Premier Parallèle), très largement salué par la critique.
On a dit de son travail qu'il se situait à mi-chemin entre Françis Ponge et Roland Barthes. Nouvelliste et critique littéraire, Mikaël Gómez Guthart est également traducteur. Ses articles et nouvelles ont été traduits dans une quinzaine de langues. Représentant de l'Ecole de Francfort, Jürgen Habermas est l'un des plus grands philosophes contemporains vivants. Il publiera en 2022 chez Gallimard une grande Histoire de la philosophie.
D'origine argentine, Ariana Harwicz a publié plusieurs romans, traduits dans le monde entier. Crève, mon amour (Seuil, 2020) a été sélectionné pour l'International Booker Prize en 2018. Directrice d'études à l'EHESS (Paris), Eva Illouz est l'auteure de nombreux livres, dont Happycratie (avec Edgar Cabanas, Premier Parallèle, 2018, traduit en quinze langues) et La Fin de l'amour (Seuil, 2020). Essayiste et traducteur, Frédéric Joly est l'auteur de Robert Musil.
Tout réinventer (Seuil, 2015) et La Langue confisquée (Premier Parallèle, 2019). Ecrivaine allemande, Sibylle Lewitscharoff est notamment l'auteure de Pong (Stock, 2000) et Blumenberg (Les Belles Lettres, 2014). Elle a reçu le prestigieux Georg-Büchner-Preis en 2013. Esther Kinsky est une écrivaine et traductrice allemande. Elle a notamment écrit La Rivière (Gallimard, 2017) et Le Bosquet (Grasset, 2020).
Katja Petrowskaja est une écrivaine et journaliste allemande et ukrainienne. Elle est l'auteure de Peut-être Esther (Seuil, 2013). Nicolas Mahler est un scénariste et dessinateur de bande dessinée autrichien. Il a publié de nombreux albums, dont Lone Racer (L'Association, 1999) et Alice dans le Sussex (L'Association, 2018). Oliver Nachtwey est sociologue à la Technischen Universität de Darmstadt. Il a participé en 2017 au collectif L'Age de la Régression (Premier Parallèle).
Sociologue et philosophe allemand, Hartmut Rosa est notamment l'auteur de Rendre le monde indisponible (La Découverte, 2020). Ecrivain et traducteur autrichien, Clemens Setz est notamment l'auteur de Le Syndrome indigo (Jacqueline Chambon, 2014). Joëlle Zask enseigne au département de philosophie de l'université Aix-Marseille. Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages, dont Quand la forêt brûle et Zoocities (Premier Parallèle, 2019 et 2020).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

20,00 €