Sébastien - Grand Format

Note moyenne 
Alain Roehr - Sébastien.
Un homme rend quotidiennement visite à son frère qui vient de tenter de se suicider et qui agonise sur un lit d'hôpital. Entre eux, un grand silence... Lire la suite
13,70 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 12 août et le 17 août
En magasin

Résumé

Un homme rend quotidiennement visite à son frère qui vient de tenter de se suicider et qui agonise sur un lit d'hôpital. Entre eux, un grand silence qui semble faire écho aux mots qu'ils se sont toujours gardés d'échanger. Mais peut-on jamais se confier à quelqu'un, même à un frère, qui n'a pas fait les mêmes choix intimes que vous, qui ne peut pas partager votre approche du désir ? Celui qui s'apprête à prendre congé avait si bien compris cela qu'il s'était résolu à porter un nom qui n'était pas le sien : on ne décide pas de se faire appeler Sébastien si l'on ne recherche pas la blessure comme une issue. Celui qui reste n'a plus dès lors qu'à entreprendre, loin du regret et des larmes, la recomposition d'un lien qui jamais n'exista, puisque aucun des deux ne sut ou ne voulut le construire - mais dont on ne peut s'empêcher de penser qu'il aurait pu être. Folle entreprise qui n'est pas sans évoquer celle, non moins déraisonnable, à laquelle s'adonne le romancier, cet autre " recompositeur " du réel.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/01/2004
  • Editeur
  • ISBN
    2-85940-949-1
  • EAN
    9782859409494
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    153 pages
  • Poids
    0.21 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Un homme rend quotidiennement visite à son frère qui vient de tenter de se suicider et qui agonise sur un lit d'hôpital. Entre eux, un grand silence qui semble faire écho aux mots qu'ils se sont toujours gardés d'échanger. Mais peut-on jamais se confier à quelqu'un, même à un frère, qui n'a pas fait les mêmes choix intimes que vous, qui ne peut pas partager votre approche du désir ? Celui qui s'apprête à prendre congé avait si bien compris cela qu'il s'était résolu à porter un nom qui n'était pas le sien : on ne décide pas de se faire appeler Sébastien si l'on ne recherche pas la blessure comme une issue.
Celui qui reste n'a plus dès lors qu'à entreprendre, loin du regret et des larmes, la recomposition d'un lien qui jamais n'exista puisque aucun des deux ne sut ou ne voulut le construire mais dont on ne peut s'empêcher de penser qu'il aurait pu être. Folle entreprise qui n'est pas sans évoquer celle, non moins déraisonnable, à laquelle s'adonne le romancier, cet autre "recompositeur" du réel.

À propos de l'auteur

Biographie d'Alain Roehr

Troisième fiction d'Alain Roehr, déjà remarqué en 2001 avec Art de la fugue (" Un très beau roman, au pari difficile ", HUGO MARSAN/LE MONDE et l'année suivante avec Chambres obscures (classé cette saison-là par la rédaction de " LIRE " en tête des " Douze romans de la rentrée ").

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

13,70 €