Survivre à la fin des grandes histoires - Grand Format

Note moyenne 
Paul Pourveur - Survivre à la fin des grandes histoires.
"Sans vouloir être déterministe, du fait de mon bilinguisme, mon rapport au néerlandais ou au français est assez distant. Je ne maîtrise pas ces... Lire la suite
15,00 €
Expédié sous 6 à 12 jours
Livré chez vous entre le 31 mai et le 4 juin

Résumé

"Sans vouloir être déterministe, du fait de mon bilinguisme, mon rapport au néerlandais ou au français est assez distant. Je ne maîtrise pas ces deux langues comme un vrai néerlandophone ou francophone. Je ne sais pas non plus quelle est ma langue maternelle. A un certain moment, j'ai cru que ce bilinguisme, le fait de ne pas entièrement maîtriser une langue, était un handicap. Mais je me suis accommodé de cette situation.
(…) Je suis devenu, en quelque sorte, comme un touriste dans les deux langues." (Paul Pourveur) La Chaire de poétique de l'Université catholique de Louvain a pour objectif de compléter l'étude des textes littéraires par une approche attentive de la genèse des oeuvres, du geste créateur qui leur a peu à peu donné forme.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/05/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8071-0041-1
  • EAN
    9782807100411
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    122 pages
  • Poids
    0.15 Kg
  • Dimensions
    11,6 cm × 20,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Paul Pourveur

Paul Pourveur est né à Anvers le 4 novembre 1952. Dramaturge et scénariste belge à la double appartenance linguistique, il écrit aujourd'hui en néerlandais et en français. Au départ scénariste pour le cinéma et la télévision, il a commencé à écrire pour le théâtre au milieu des années 80. Chaque oeuvre est l'occasion d'une recherche singulière en vue de proposer une forme dynamitant de façon jouissive les thématiques traitées, qu'il s'agisse de la physique quantique (Aurore boréale), de la lingerie féminine (Le coucher d'Yvette), de la guerre qui déchira l'ex-Yougoslavie (Décontamination), ou encore des rapports passionnels entre hommes et femmes (White-Out).
En 1999, il a reçu le Toneelschrijfprijs pour Stiefmoeders ; en 2009, le Prix de la Critique meilleur auteur pour l'intégrale de sa pièce L'Abécédaire des temps modernes (création par Michael Delaunoy au Rideau de Bruxelles) et pour Shakespeare is dead, get over it (création par Philippe Sireuil au Théâtre National de la Communauté française de Belgique).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

15,00 €