Terres mortes. Egypte, Palestine

Note moyenne 
André Chevrillon - .
Neveu et disciple de Taine, célèbre d'abord pour les essais qu'il aura consacrés à la littérature anglaise de son temps (Ruskin, Kipling), André... Lire la suite
19,75 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 août et le 23 août

Résumé

Neveu et disciple de Taine, célèbre d'abord pour les essais qu'il aura consacrés à la littérature anglaise de son temps (Ruskin, Kipling), André Chevrillon (1863-1957) demeure essentiellement aujourd'hui grâce à son œuvre d'écrivain-voyageur, en laquelle s'entend une voix singulière, étrangement libre - à situer quelque part entre Chateaubriand et Malraux. C'est à la suite de deux longs séjours au Proche-Orient (1892 et 1895-1896) qu'il rédige le livre que l'on considère comme son chef-d'œuvre : Terres mortes (1897), sans cesse réédité jusqu'à l'entre-deux guerres, devenu introuvable ensuite. A propos de cet ouvrage, où il nous livre sa vision la plus personnelle de l'Orient, Jean-Claude Berchet, qui le cite dans sa monumentale anthologie du " Voyage en Orient " (éd. R. Laffont, coll. " Bouquins ", 1985) écrit : " C'est de loin la plus envoûtante évocation, en cette fin de siècle, du Mystère des Pharaons. " Un mystère qui a encore à nous dire, à une époque où les hommes - au moins quelques-uns d'entre eux - rêvent de détruire les vestiges majeurs d'un passé qui donnait pourtant à l'Art cette mission première : aider l'homme dans son combat contre la Mort.

Caractéristiques

  • Date de parution
    31/01/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-85940-786-3
  • EAN
    9782859407865
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    286 pages
  • Poids
    0.335 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

L'auteur livre sa vision la plus personnelle de l'Orient qu'il n'a cessé de décrire depuis son séjour au Proche-Orient en1892-1893.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

19,75 €