Traité d'histoire européene des institutions - (Ier-XVe siècle)

Note moyenne 
Jacques Bouineau - Traité d'histoire européene des institutions - (Ier-XVe siècle).
Il n'existe pas une Europe, mais deux. La première trouve sa source dans les royaumes issus de la disparition de l'Empire romain ; la seconde a pour... Lire la suite
59,80 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 juin et le 25 juin
En magasin

Résumé

Il n'existe pas une Europe, mais deux. La première trouve sa source dans les royaumes issus de la disparition de l'Empire romain ; la seconde a pour berceau le monde du nord. Mais ces deux zones ne sont pas totalement étrangères l'une à l'autre, loin de là : elles se complètent et peuvent se fortifier pour peu que l'on sache recourir au génie de chacune d'elles. Au sud de l'Europe, le legs des Romains : sens de la théorie, de la rigueur intellectuelle, de l'organisation abstraite des sociétés ; au nord : empirisme, recherche de l'efficacité, gestion des questions politiques.
Entre Rome et ce qui succède à Rome, entre nord et sud, un seul lien, un seul artisan d'interpénétration : l'Église ; en outre, la première manifestation d'une conscience collective européenne s'est produite au lendemain de la victoire de Charles Martel contre les musulmans. Le premier pilier de l'Europe est chrétien. Au cours des quinze premiers siècles de l'ère chrétienne, tout ce qui porte couronne en appelle à l'union.
Au détriment sans doute d'une illusoire union de la chrétienté tout entière, se forge peu à peu l'idée de nations qui mettront longtemps à prendre corps. Le second pilier de l'Europe est national. Enfin les peuples européens, qu'ils soient du sud ou du nord, se placent sous la protection du droit pour se prémunir de l'arbitraire d'où qu'il les menace. Les terres méridionales puisent leurs forces dans le droit romain ; l'homme du nord s'en remet aux usages.
Nulle part l'individu ne consent à se laisser absorber par le corps social. Le troisième pilier de l'Europe est juridique. Au sein de l'ensemble européen, la France occupe une place originale, en raison de sa situation géographique, en raison de son histoire. L'objet de ce volume consiste précisément à retracer la formation institutionnelle des contrées européennes, en mettant en lumière la spécificité des vertus, talents et apports des différents protagonistes, depuis l'avènement d'Auguste jusqu'aux grandes découvertes.

Sommaire

    • Ier-Xe SIECLE, LA RES PUBLICA : ROME
    • L'Empire romain
    • Constantinople
    • Ier-Xe SIECLE, LES TRANSFORMATIONS DE LA RES PUBLICA
    • Les Royaumes romano-germaniques
    • Les carolingiens
    • Xe-XIIIe SIECLE
    • Eclatement
    • Vers l'Unité
    • XIVe-Xve SIECLE
    • Crises
    • Reconstructions
    • L'Eglise

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7110-0360-4
  • EAN
    9782711003600
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    696 pages
  • Poids
    1.03 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 24,5 cm × 3,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Bouineau

Jacques Bouineau est professeur à l'université de La Rochelle.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

59,80 €