Un amour insensé - Poche

Note moyenne 
Jun'ichiro Tanizaki - Un amour insensé.
Dans le Japon des années vingt, un ingénieur de trente ans, Jôji Kawai, modèle du "type bien", s'éprend d'une jeune serveuse de quinze ans, Naomi,... Lire la suite
8,90 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 17 août et le 19 août
En magasin

Résumé

Dans le Japon des années vingt, un ingénieur de trente ans, Jôji Kawai, modèle du "type bien", s'éprend d'une jeune serveuse de quinze ans, Naomi, qui rêve de devenir "terriblement moderne". L'occidentalisation, cette plaie du Japon moderne, thème majeur de l'oeuvre de Tanizaki, fait de Naomi un être irréductiblement cynique, vulgaire, inconstant, dont les roueries et l'érotisme, cependant, fascinent Jôji Kawai.
Amoureux, il l'épouse. Un amour insensé est la chronique douloureuse et ironique de leur vie conjugale.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/1991
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-038342-3
  • EAN
    9782070383429
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    288 pages
  • Poids
    0.177 Kg
  • Dimensions
    11,2 cm × 18,0 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jun'ichiro Tanizaki

Junichirô Tanizaki est né à Tôkyô le 24 juillet 1886. Étudiant à l'université de Tôkyô, il publie en 1910 Le tatouage, nouvelle cruelle et raffinée qui lui apporte une célébrité immédiate. Il s'engage alors dans la voie littéraire, publiant de nombreux récits qui, dans les veines moderniste et diaboliste, s'inspirent souvent d'un Occident et d'une Chine exotiques - jusqu'au grand séisme qui secouera Tôkyô en 1923.
Tanizaki quitte alors la capitale pour la région de Kyôto et Ôsaka et, après avoir publié Un amour insensé (1924) qui signe magistralement la fin de cette première période, il opte pour un retour aux sources japonaises. En témoignent notamment son essai d'esthétique, Éloge de l'ombre (1933), ses trois versions modernes du Dit du genji et son chef-d'oeuvre : Quatre soeurs. Interdite en 1943 car jugée inconvenante en temps de guerre, cette saga familiale sera finalement éditée entre 1946 et 1948.
Lorsque Tanizaki s'éteint, le 30 juin 1965, il laisse une oeuvre unanimement considérée comme l'une des plus importantes du XXe siècle japonais.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

8,90 €