Un chemin de Saint-Jacques en passant par Castilla y Léon

Edition 2010

Note moyenne 
Oscar Caballero - Un chemin de Saint-Jacques en passant par Castilla y Léon.
Tous les chemins mènent à l'Homme et celui de Saint-Jacques n'est pas une exception, loin de là. Mais près d'Allah : ce Chemin est né pour occuper... Lire la suite
10,14 €
Actuellement indisponible

Résumé

Tous les chemins mènent à l'Homme et celui de Saint-Jacques n'est pas une exception, loin de là. Mais près d'Allah : ce Chemin est né pour occuper les terres de la Castille et du Royaume de Léon d'où les musulmans avaient été délogés par les chrétiens qui n'étaient pas encore des Castillans et moins encore des Espagnols. Deux siècles avant l'arrivée des Arabes en Espagne se produit, en effet, le troublant pèlerinage du corps de l'apôtre Jacques, mort sans sépulture. Il la trouvera au Far West du monde connu, près du bien-nommé Finis Terrae. Plus tard, à la recherche d'un symbole pour sa guerre sainte, le Vatican fera de la ville qui a pris le nom mais aussi le corps du saint, l'une des trois Mecque des chrétiens, avec Jérusalem et Rome. A une époque ou même les cours royales étaient itinérantes, rien de plus normal que de lancer sur les chemins des chrétiens, entourés bien sûr de 1' autre cour, celle des miracles. D'une ville à l'autre, des rois vont repeupler les terres gagnées aux musulmans et développer les villes que le Chemin avait créés. Aujourd'hui le terme marcheur remplace pour beaucoup celui de pèlerin, un Chemin devenu plus un challenge envers soi-même qu'une manifestation religieuse. Et 2010, année jacquaire en sera la preuve avec son bon million de marcheurs. Suivant la foule qui transite depuis des siècles à travers l'actuelle Castille et Léon, l'une des dix-sept autonomies qui composent l'Espagne, ce guide a emprunté le même chemin, d'un Paris jacquaire vers la bonne ville de Burgos, et de là jusqu'à Villafranca del Bicrao, frontière de Castille dont la Porte du Pardon est le seul endroit, en dehors de la cathédrale galicienne, où l'on peut obtenir la Compostela. Enfin, ce guide a pris l'option pas très catholique de s'arrêter, Bottin Gourmand oblige, dans de bons hôtels, le pied-à-terre confortable pour les pieds du marcheur. Avertissement : dans un pays où le vin a été désigné officiellement aliment et aussi produit culturel, quoique à boire avec modération, le détail que fait ce guide des produits que croise le marcheur - du jambon ibérique aux grands vins-, les adresses de bars à tapas, de bistrots, de restaurants, peut, que dis-je, doit, inciter au péché de gourmandise.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/03/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-36049-003-5
  • EAN
    9782360490035
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    320 pages
  • Poids
    0.575 Kg
  • Dimensions
    12,0 cm × 22,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés