Un pinceau pour le dire

Note moyenne 
Christine Molinier et Christiane Aubry - .
Il m'est extrêmement agréable d'avoir à témoigner ici auprès des lecteurs sur un ouvrage, si beau, si nouveau dans sa conception et si utile à tous... Lire la suite
46,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Il m'est extrêmement agréable d'avoir à témoigner ici auprès des lecteurs sur un ouvrage, si beau, si nouveau dans sa conception et si utile à tous nos collègues. L'amitié qui me lie à Christiane Aubry a depuis longtemps atteint cette majorité par laquelle s'installe une connivence telle que chacun se demande où se tient la part de responsabilité de l'autre : ce livre est si proche de ma vision des choses de l'école, il illustre de façon si concrète et si éclatante les thèses que je m'efforce de défendre, qu'il me semble parfois en être un peu l'auteur... Mais il n'en est rien ! C'est à Christiane Aubry et à Christine Molinier qu'il faut rendre l'hommage que ce travail mérite, équipe exemplaire à plus d'un titre, Christine Molinier ayant su, dans sa classe, donner vie à ce projet. Ce livre a bien des qualités ; je voudrais me contenter d'en souligner deux : d'une part, la solidité scientifique de tout ce qui est proposé, solidité de la démarche mise en jeu, d'une rigueur et d'une ambition tout à fait étonnantes, pour des enfants si jeunes - preuve que l'on peut toujours aller très haut, si l'on se donne la peine de prendre en compte les savoirs des enfants... - solidité des référents théoriques tant dans le domaine des arts plastiques que dans celui de l'écrit et de la communication. D'autre part, et c'est peut-être la plus remarquable de ses qualités, le pouvoir de rayonnement sur toutes les disciplines, sur tous les apprentissages, de ce qui a été conduit ici dans un domaine apparemment pointu, celui de la sensibilisation aux œuvres d'art : tout ce qui peut rendre efficace une tâche d'enseignement est ici présent : prendre en compte les savoirs et les réactions affectives des enfants, provoquer et conduire l'analyse de ces savoirs, proposer aux enfants des activités de recherches, dictées par une connaissance précise des objectifs à atteindre, les aider à formuler des lois et des règles, pour les conduire vers des situations de créations et des projets de productions collectives ou individuelles, telle est exactement la démarche didactique favorisant les apprentissages de tous, en mathématiques, en éducation physique, en lecture, en écriture, en orthographe, que sais-je ?... Ce livre, si peu "scolaire" en apparence, nous donne une fameuse leçon de pédagogie : et ce dont j'ai le plus envie de remercier Christiane Aubry, c'est qu'il rend ainsi à ce mot "scolaire" une noblesse qu'il n'aurait jamais dû perdre... En nous offrant l'image d'un superbe travail scolaire, il nous renvoie une image de l'Ecole telle que nous l'aimons, d'une Ecole qu'il faut promouvoir et défendre, de cette Ecole qu'est, il ne faut jamais l'oublier, et au même titre que la "grande", l'Ecole Maternelle. Oui, un grand merci à Christiane, Christine...

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/05/1996
  • Editeur
  • ISBN
    2-84117-131-0
  • EAN
    9782841171316
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    180 pages
  • Poids
    0.855 Kg
  • Dimensions
    24,7 cm × 23,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Un pinceau pour le dire est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK