Vies possibles et imaginaires

Note moyenne 
Rozenn Quéré et Yasmine Eid-Sabbagh - Vies possibles et imaginaires.
Vies possibles et imaginaires est l’histoire de 4 sœurs Palestino-Libanaises qui ont traversé l’histoire du 20ème siècle, 4 femmes fortes et truculentes... Lire la suite
32,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 mai et le 27 mai

Résumé

Vies possibles et imaginaires est l’histoire de 4 sœurs Palestino-Libanaises qui ont traversé l’histoire du 20ème siècle, 4 femmes fortes et truculentes exilées aux 4 coins du monde (Le Caire, Paris, Beyrouth, New York). C’est une histoire, entre documentaire et fiction, entre biographie et théâtre, qui s’appuie sur des photographies de famille, des entretiens sonores, sur le récit d’événements vécus et d’autres fantasmés.
C’est une relecture de la réalité teintée de tendresse et d’humour, une enquête au coeur de laquelle est placée l’imagination des unes et des autres. Loin du portrait objectif ou historique de Graziella et ses sœurs, « Vies possibles et imaginaires » s’attache à traduire l’extravagance de ces femmes, à donner à leurs affabulations le même statut qu'au réel. En d’autres termes, à travers l’articulation de texte et de photographies d’archive (manipulées ou non), il s’agit, non pas d’écrire l’histoire de ces femmes, mais bien d’écrire au présent, de la façon la plus vivante possible, ce que serait leur mythe.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/09/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-36398-003-8
  • EAN
    9782363980038
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    174 pages
  • Poids
    0.625 Kg
  • Dimensions
    17,7 cm × 23,8 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Yasmine Eid-Sabbagh a étudié l’histoire, la photographie et l’anthropologie visuelle à Paris. De 2006 à 2011, elle vit à Burj al-Shamali – un camp de réfugiés dans le sud du Liban- où elle réalise un projet photographique avec un groupe de jeunes Palestiniens, ainsi qu’un travail de recherche de photographies de famille et de studio. Depuis 2008, Yasmine Eid-Sabbagh est membre de la Fondation Arabe pour l'Image.
Rozenn Quéré a étudié le cinéma puis la photographie à Paris. Installée à Bruxelles, elle travaille sur le rapport entre photographie et texte, photomontage et narration. En 2011, elles remportent ensemble le 8e Grand Prix de photographie de Vevey, dont le jury était présidé par Andres Serrano. En proposant la relecture d’une archive photographique familiale sous l’angle de ses possibilités narratives et poétiques, elles expérimentent à l’endroit où leurs univers photographiques se rejoignent.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

32,00 €