Vivre avec nos morts - Petit traité de consolation - Grand Format

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
Etre rabbin, c'est vivre avec la mort : celle des autres, celle des siens. Mais c'est surtout transmuer cette mort en leçon de vie pour ceux qui restent... Lire la suite
19,50 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 26 avril
En magasin

Résumé

Etre rabbin, c'est vivre avec la mort : celle des autres, celle des siens. Mais c'est surtout transmuer cette mort en leçon de vie pour ceux qui restent : "Je me tiens aux côtés de femmes et d'hommes qui, aux moments charnières de leurs vies, ont besoin de récits". La tapisserie de ce livre de consolation tresse étroitement trois fils : le conte, l'exégèse et la confession. La narration d'une vie interrompue, la manière de donner sens à cette mort à travers les textes de la tradition, et l'évocation d'une blessure intime ou la remémoration d'un épisode autobiographique dont elle a réveillé le souvenir enseveli.
Les textes sacrés ouvrent un passage entre les vivants et les morts : "Le rôle d'un conteur est de se tenir à la porte pour s'assurer qu'elle reste ouverte". Et permettre ainsi à chacun de faire la paix avec ses fantômes.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/03/2021
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-246-82694-1
  • EAN
    9782246826941
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    222 pages
  • Poids
    0.255 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 20,5 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

L'éditeur en parle

A travers onze chapitres, Delphine Horvilleur superpose trois dimensions, comme trois fils étroitement tressés : le récit, la réflexion et la confession. Le récit d' une vie interrompue (célèbre ou anonyme), la manière de donner sens à cette mort à travers telle ou telle exégèse des textes sacrés, et l'évocation d'une blessure intime ou la remémoration d'un épisode autobiographique dont elle a réveillé le souvenir enseveli.
Nous vivons tous avec des fantômes : "Ceux de nos histoires personnelles, familiales ou collectives, ceux des nations qui nous ont vu naître, des cultures qui nous abritent, des histoires qu'on nous a racontées ou tues, et parfois des langues que nous parlons". Les récits sacrés ouvrent un passage entre les vivants et les morts. "Le rôle d'un conteur est de se tenir à la porte pour s'assurer qu'elle reste ouverte" et de permettre à chacun de faire la paix avec ses fantômes...

À propos de l'auteur

Biographie de Delphine Horvilleur

Rabbin du Judaïsme en Mouvement, Delphine Horvilleur dirige la rédaction de la revue Tenou'a. Elle est notamment l'auteur de En tenue d'Eve : féminin, pudeur et judaïsme (Grasset, 2013), Comment les rabbins font des enfants : sexe, transmission, identité dans le judaïsme (Grasset, 2015), Réflexions sur la question antisémite (Grasset, 2019).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

19,50 €