Vivre en Suisse il y a 15 000 ans - Le Magdalénien - Grand Format

Note moyenne 
Il y a 24000 ans, lors de leur extension maximale, les glaciers alpins recouvrent la presque totalité du territoire helvétique. C'est à la suite d'un... Lire la suite
40,00 €
Expédié sous 4 à 8 semaines
Livré chez vous entre le 2 août et le 30 août
En magasin

Résumé

Il y a 24000 ans, lors de leur extension maximale, les glaciers alpins recouvrent la presque totalité du territoire helvétique. C'est à la suite d'un léger réchauffement climatique et d'une forte diminution des précipitations neigeuses que ces énormes masses de glace commencent à fondre et que le paysage est à nouveau progressivement colonisé par les plantes, les animaux et les groupes humains dont les premières traces d'occupation en Suisse datent d'il y a un plus de 15000 ans.
Ces populations se rattachent à un vaste courant culturel appelé Magdalénien, qui s'étend depuis la région franco-cantabrique jusqu'en Pologne. Vivant sous un climat toujours froid et dans un environnement de steppe-toundra, leur économie repose essentiellement sur la chasse au gros gibier — cheval, renne et bison — auquel s'ajoute un large spectre d'espèces de plus petite taille. Exploités pour la nourriture, la confection des vêtements, la fabrication des armes et de divers outils, les animaux se trouvent alors au centre de toutes les préoccupations et font l'objet de nombreuses manifestations artistiques.
Le mode de vie de ces chasseurs-cueilleurs se caractérise par une mobilité résidentielle élevée car ils ne pratiquent pas le stockage de viande à grande échelle. Les lieux favorables à l'abattage des grands herbivores étant rares dans un paysage dépourvu d'arbres, les sites stratégiques sont réutilisés à de nombreuses reprises, ce qui conduit à la formation de vastes gisements archéologiques tels que Moosbühl, Monruz, Kesslerloch et Schweizersbild.
Basé sur de nouvelles études interdisciplinaires, cet ouvrage propose une vision renouvelée d'une culture emblématique de la préhistoire et donne une image de groupes humains hautement mobiles, interconnectés sur de grandes distances à travers toute l'Europe.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2019
  • Editeur
  • ISBN
    978-3-906182-30-8
  • EAN
    9783906182308
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    175 pages
  • Poids
    0.39 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Denise Leesch, archéologue, a dirigé les fouilles préventives des campements magdaléniens de Champréveyres et Monruz. Elle est l'auteure de nombreuses études consacrées aux aspects chronologiques des occupations humaines de la fin de la dernière glaciation en Suisse et au fonctionnement des campements des populations magdaléniennes. Jérôme Bullinger, archéologue et conservateur au musée cantonal d'archéologie et d'histoire à Lausanne a mené diverses études sur les sites magdaléniens de Moobühl, Monruz et de l'arc jurassien.
Ses domaines de spécialité sont la culture matérielle et l'analyse spatiale des habitats du Paléolithique supérieur. Werner Müller, biologiste et archéozoologue, est maître d'enseignement et de recherche à l'Université de Neuchâtel. L'étude du système de subsistance des populations de chasseurs-cueilleurs de la préhistoire est l'un ses sujets de prédilection.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

40,00 €