Cahiers du CIRHILLa N° 45 - Grand Format

140 ans de musique instrumentale à Angers (1877-2017) - Autour de la Société des Concerts Populaires

Note moyenne 
Depuis sa fondation en 1877, la Société des concerts populaires d'Angers (initialement appelée Association artistique) a représenté jusqu'à aujourd'hui,... Lire la suite
35,00 €
Expédié sous 3 jours
Livré chez vous à partir du 17 avril

Résumé

Depuis sa fondation en 1877, la Société des concerts populaires d'Angers (initialement appelée Association artistique) a représenté jusqu'à aujourd'hui, au fil d'aléas sociaux et politiques, une composante essentielle de la vie musicale, angevine et nationale. Dès Les premières décennies de son existence, elle invita et programma de grandes Figures de La musique française, comme Gounod, Massenet, Saint-Saëns, d'Indy, Chabrier, Chausson, etc.
Son histoire est aussi intimement née à celle de L'enseignement musical dans la ville d'Angers, ses fondateurs étant à l'origine de la première école de musique municipale, devenue depuis le Conservatoire à Rayonnement Régional. En cette année 1877 qui voyait les débuts de la Société des concerts populaires (SCP), fut enfin inauguré Le kiosque du Mail à Angers, permettant La diffusion d'un autre pan entier de La musique.
Ce dynamisme initial illustre la politique de démocratisation et de décentralisation de La musique caractéristique de La Troisième République. Au début du XXe siècle, la Première Guerre mondiale marqua un terrible tournant. La Société des concerts populaires interrompit provisoirement son activité, mais la musique continua à âtre donnée à Angers, ville pionnière à cet égard, à travers le Grand Cinéma Installé au Grand-Théâtre.
Le XXe siècle vit par la suite la SCP participer, au gré des décisions de la politique culturelle française, à la naissance de l'Orchestre de l'opéra et de l'Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire (devenu aujourd'hui Orchestre National des Pays de La Loire, ONPL), et à la saison de musique de chambre des Mardis musicaux, sans oublier les événements musicaux comme le festival "Angers, Musiques du XXe siècle" (1983-1990) qui se développa grâce à Maurice Fleuret et Roger Tessier sur un terrain musical fertile, via le travail effectué depuis plus de 100 ans par La Société des concerts populaires.
En ces premières décennies du XXIe siècle, le dynamisme musical de la ville d'Angers perdure, à travers Le lancement de nouvelles manifestations pour la SCP ou une programmation de l'ONPL targe et ouverte sur la musique du répertoire, mais aussi contemporaine. Dans d'autres esthétiques, L'Orchestre d'harmonie de la ville d'Angers, ou des institutions, comme Le Chabada, la Galerie sonore et d'autres associations, montrent l'éclectisme de cet art si rassembleur.
Dernièrement, la collaboration renforcée entre l'Université Catholique de l'Ouest (filière Musicologie) et Le Conservatoire à Rayonnement Régional d'Angers se place dans cette mémé dynamique, et constitue, elle aussi, une réalité à lier avec l'histoire longue, riche et en mouvement, de la musique à Angers.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/10/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-343-20825-1
  • EAN
    9782343208251
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    350 pages
  • Poids
    0.42 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Derniers produits consultés

35,00 €