Résister - à la tentation du laissez-faire, au réformisme et à l'esprit commercial des temps modernes - E-book - ePub

Note moyenne 
Sous ce titre sont regroupés plusieurs essais inédits de Henry David Thoreau, moins connus que La Désobéissance civile, certes, mais qui viennent... Lire la suite
2,49 € E-book - ePub
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Sous ce titre sont regroupés plusieurs essais inédits de Henry David Thoreau, moins connus que La Désobéissance civile, certes, mais qui viennent compléter et prolonger la théorie philosophique qu'il y développe. Thoreau, qui ne fut pas l'ermite dans les bois que la postérité voudrait voir en lui, mais un acteur des combats politiques de son temps, s'interroge sur les risques d'un pacifisme passif et prône un engagement concret et parfois jusqu'au-boutiste qui surprendra plus d'un de ses lecteurs.
Ces textes dévoilent un autre aspect de l'écrivain : bien qu'adepte d'un transcendantalisme individualiste, il n'a cessé de réfléchir à la façon d'améliorer la société et le gouvernement. Le recueil comprend un avertissement contre la tentation d'un pacifisme passif, un véritable contre-discours de la non-résistance anarchiste chrétienne, une remise en cause de la glorification du passé, une attaque en règle des réformateurs qui sévissent à l'époque en Nouvelle-Angleterre et cherchent en réalité à contrôler la société, un plaidoyer anti-esclavagiste, une mise en garde contre l'esprit commercial, l'esclavagisme moderne que représente l'industrialisation effrénée tant pour la condition humaine que pour l'environnement.
Traduction de l'anglais (États-Unis) et postface par Thierry Gillybouf

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages
      96
    • Protection num.
      Contenu protégé
    • Imprimable
      Non Autorisé
    • Copier coller
      Non Autorisé

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de

Né à Concord dans le Massachussetts, en 1817, David Henry Thoreau commence son Journal - qu'il tiendra toute sa vie - en 1837 (l'année où il est diplômé de Harvard) et change de nom. Il s'appelle désormais Henry David et fréquente Ralph Waldo Emerson, Margaret Fuller, Jones Very et Bronson Alcott, les principales figures du mouvement transcendantaliste. Professeur à Concord, il démissionne rapidement car il est opposé aux châtiments corporels.
Inspiré par Emerson, il devient l'un des membres influents du cercle transcendantaliste et lutte pour l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis. Entre 1845 et 1847, Thoreau va vivre dans une cabane près de Walden, au bord d'un lac, en lisière des bois. Il en tire un récit, Walden (1854). Pendant ce séjour, Thoreau écrira le deuxième livre publié de son vivant : A week on the Concord and Merrimack Rivers.
Ses autres oeuvres seront posthumes. Il décède en 1862 à Concord, à l'âge quarante-quatre ans. Plusieurs titres sont parus aux Mille et une nuits : La Désobéissance civile (1997), De la marche (2003), La Vie sans principe (2004), Le Paradis à (re)conquérir (2005),  La Moelle de la vie, 500 aphorismes (2006), De l'esclavage. Plaidoyer pour John Brown (2006).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Résister - à la tentation du laissez-faire, au réformisme et à l'esprit commercial des temps modernes est également présent dans les rayons

2,49 €