Gatsby le magnifique - Poche

Note moyenne 
« Ses parents étaient des fermiers indolents qui menaient une existence médiocre ; son imagination n’avait jamais accepté qu’ils pussent être... Lire la suite
5,70 €
Expédié sous 3 jours
Livré chez vous à partir du 13 décembre
En magasin

Résumé

« Ses parents étaient des fermiers indolents qui menaient une existence médiocre ; son imagination n’avait jamais accepté qu’ils pussent être ses géniteurs. S’il faut dire la vérité, Jay Gatsby, de West Egg, Long Island, naquit de la conception platonicienne qu’il avait de lui même. Il était fils de Dieu - expression qui ne signifie peut-être rien d’autre que cela - et il lui incombait de s’occuper des affaires de son Père, de servir une beauté immense, vulgaire, clinquante.
Aussi inventa-t-il la seule sorte de Jay Gatsby qu’un garçon de dix-sept ans était susceptible d’inventer, et il demeura fidèle à cette conception jusqu’à la fin. »

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/01/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-044531-8
  • EAN
    9782070445318
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    201 pages
  • Poids
    0.145 Kg
  • Dimensions
    11,1 cm × 17,8 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Le chef-d'oeuvre de Francis Scott Fitzgerald paraît ici dans une traduction inédite de Philippe Jaworski.

À propos de l'auteur

Francis Scott Fitzgerald

Biographie de Francis Scott Fitzgerald

Francis Scott Fitzgerald est né le 24 septembre 1896 à Saint Paul (Minnesota), dans le Middle West. Il est d'ascendance irlandaise. D'origine modeste, fils d'un représentant de commerce, il put néanmoins entrer dans la prestigieuse université de Princeton. Il devait y découvrir le monde des riches qui le fascinera toujours en même temps qu'il s'en sentira toujours rejeté, et surtout quand il s'agit de conquérir une femme.
Ce sera le thème de Gatsby le Magnifique, de Tendre est la nuit, de beaucoup d'autres de ses oeuvres. De l'époque de Princeton, il garda deux regrets : de n'avoir pu faire partie de l'équipe de football, et que la guerre ait fini trop tôt pour qu'il ait, lui aussi, franchi l'Atlantique avec le corps expéditionnaire américain. La chance lui sourit pourtant avec son premier roman, L'Envers du Paradis.
Il paraît en 1920, fait scandale, est un énorme succès. Fitzgerald devient le porte-parole de la génération nouvelle, de l'âge du jazz, des flappers, les danseuses de charleston aux cheveux courts et aux genoux nus. Riche et célèbre, il peut épouser la fille qu'il convoite, la plus belle, Zelda Sayre. Mais la gloire de Scott ne dure que le temps des années folles. Après la crise économique de 1929-1930, son univers passe de mode.
Il travaille à Hollywood, oublié. Zelda, folle, a dû être enfermée. Il meurt d'une crise cardiaque le 21 décembre 1940, laissant un beau roman inachevé : Le Dernier Nabab.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

5,70 €