Les 24 Heures du Mans - Livre officiel - Beau Livre

Edition 2020

Note moyenne 
La 88e édition des 24 Heures du Mans restera, quoiqu'il arrive dans le futur, la première depuis 1923 à avoir été disputée à huis clos et à avoir... Lire la suite
49,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 3 mars
En magasin

Résumé

La 88e édition des 24 Heures du Mans restera, quoiqu'il arrive dans le futur, la première depuis 1923 à avoir été disputée à huis clos et à avoir eu un départ donné à 14 h 30. C'est également la seconde à voir sa date initiale modifiée et à s'être disputée en septembre. De ce fait, elle n'est plus, comme lors des deux éditions précédentes, la dernière de la saison WEC. Des changements sur le fond, qui se sont traduits par de nombreuses modifications sur la forme : disparition de la journée test, du pesage en centre ville et des animations dans les communes autour de la préfecture de la Sarthe, privée de la parade du vendredi.
L'Automobile Club de l'Ouest a su réorganiser son emploi du temps au niveau des essais et des cérémonies d'avant-course. Malgré ces modifications, l'épreuve a eu lieu avec cinquante-neuf voitures au départ. Une course qui a consacré pour la troisième année consécutive Toyota, qui conserve définitivement le trophée dont l'équipe avait la garde entre deux éditions depuis juin 2018. Une consécration partagée par Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, qui entrent dans le cercle très fermé des triples vainqueurs de l'épreuve, alors que Brendon Hartley, grâce à son succès avec Porsche en 2017, rejoint, lui, le groupe plus large de ceux qui ont connu par deux fois le plaisir de monter sur la plus haute marche du podium.
Une course très disputée en LM P2 entre deux écuries britanniques, qui terminent séparées par une poignée de secondes devant une troisième Oreca, celle de l'équipe d'Olivier Panis. En catégorie LM GTE Pro, superbe affrontement entre Ferrari, tenant du titre, et Aston Martin, qui s'impose au bout de vingt-quatre heures de suspens et de changements de leaders. Aston Martin s'impose également en LM GTE Am, prouvant les qualités de sa Vantage GTE, devenue une icône de l'endurance moderne.
Ces cinq journées exceptionnelles sont résumées et brillamment illustrées dans cet ouvrage, le 430 d'une série initiée en 1978. Il y est aussi question d'avenir avec le nouveau règlement de la catégorie Hypercar, la convergence ACO-IMSA et les promesses d'un prototype électrique hydrogène au futur très prometteur.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/12/2020
  • Editeur
  • ISBN
    979-10-283-0439-3
  • EAN
    9791028304393
  • Format
    Beau Livre
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    277 pages
  • Poids
    1.156 Kg
  • Dimensions
    32,0 cm × 25,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Thibaut VILLEMANT Fan d'automobile depuis son plus jeune âge, il a assisté à ses premières 24 Heures du Mans à 5 ans. Après un passage à la faculté de Nanterre, en région parisienne, Thibaut est arrivé à Auto Hebdo dans le courant de l'année 2009, magazine dont il est aujourd'hui le rédacteur en chef adjoint. Jean-Marc Teissedre l'a alors pris sous son aile et lui a appris toutes les ficelles du métier, au point d'en faire son successeur au sein du magazine français de référence en matière de sport automobile.
Ce même Jean-Marc Teissedre lui a demandé, en 2014, de rejoindre l'équipe de rédacteurs du livre officiel des 24 Heures du Mans. Jean-Marc TEISSEDRE C'est d'abord parle biais du modèle réduit automobile que ce jeune enseignant, découvrant sa vraie voie, est devenu l'un — sinon le meilleur — des journalistes spécialisés dans les épreuves dites d'endurance. Sa nouvelle vocation avait, et ce n'est pas un hasard, coïncide avec le lancement, en 1976, du magazine Auto Hebdo auquel il est resté fidèle et qui l'a élevé au rang de grand reporter.
Cette position n'a nullement empêché Jean-Marc de mettre son talent et son enthousiasme au service de tous les principaux ouvrages consacrés à sa spécialité, dont cet annuel qu'il assume successivement avec Christian Moity, Alain Bienvenu et Thibaut Villemant depuis 1978. A sa rigueur de grand professionnel, il ajoute la méticulosité du maquettiste, qu'il est toujours, puisqu'il a créé le mensuel Auto Modélisme dont il a cédé il y a quelque temps la direction.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
49,00 €