offre livraison Astérix

Le Dernier Jour d'un condamné - Poche

Note moyenne 
Plus que quelques heures à vivre avant d'être exécuté. C'est le compte à rebours du DERNIER JOUR D UN CONDAMNE. En 1832, le jeune Hugo signe là... Lire la suite
3,50 €
Actuellement indisponible
En magasin

Résumé

Plus que quelques heures à vivre avant d'être exécuté. C'est le compte à rebours du DERNIER JOUR D UN CONDAMNE. En 1832, le jeune Hugo signe là son vibrant plaidoyer contre la peine de mort - puisqu'il nous met à la place d'un homme dont l'exécution est proche, sans que nous sachions le motif de sa condamnation. Il nous offre un récit d'une grande modernité qui nous permet, grâce au monologue intérieur, d'accéder à la conscience de celui dont nous n'aurions jamais cru partager la situation.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/08/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-03-586788-9
  • EAN
    9782035867889
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    222 pages
  • Poids
    0.212 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 18,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Victor Hugo

Biographie de Victor Hugo

1802 - 1885. Fils d'un général de l'Empire, il est d'abord un poète classique et monarchiste (Odes, 1822). Mais la publication de la Préface de son drame historique Cromwell (1827) et des Orientales (1829), puis la représentation d'Hernani font de lui la meilleure incarnation du romantisme en poésie (les Feuilles d'automne, 1831 ; les Chants du crépuscule, 1835 ; les Voix intérieures, 1837 ; les Rayons et les Ombres, 1840), au théâtre (Marion de Lorme, 1831 ; Le roi s'amuse, 1832 ; Marie Tudor, 1833 ; Ruy Blas, 1838) et dans ses romans historiques (Notre-Dame de Paris, 1831), tandis qu'il évolue vers les idées libérales et le culte napoléonien.
Après l'échec de sa trilogie dramatique des Burgraves (1843) et la mort de sa fille Léopoldine, il se consacre à la politique (il est pair de France en 1845). Député en 1848, il s'exile à Jersey, puis à Guernesey, après le coup d'État du 2 décembre 1851. C'est alors qu'il donne les poèmes satiriques des Châtiments (1853), dirigés contre Napoléon III, le recueil lyrique des Contemplations (1856), histoire de l'âme du poète dédiée à Léopoldine, l'épopée de la Légende des siècles (édition définitive : 1883), ainsi que des romans (les Misérables ; les Travailleurs de la mer, 1866 ; l'Homme qui rit, 1869).
Rentré en France en 1870, partisan des idées républicaines, il est un personnage honoré et officiel, et, à sa mort, ses cendres sont transférées au Panthéon. - Son oeuvre dessiné (sépia, encre de Chine) est d'un visionnaire. (Académie française.)

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés