Les fourberies de Scapin - Poche

Note moyenne 
En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, la maladie. Il ne lui reste plus... Lire la suite
1,90 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 29 septembre
En magasin

Résumé

En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de ses oeuvres les plus étourdissantes. Veut-il, avant de s'en aller, nous dire que la vie n'est qu'une farce et une tromperie ? Il endosse l'habit du valet napolitain, ce génie de l'embrouille et de l'impudence, ivre de ruses et d'insolence, acharné à ridiculiser les vieillards et la société.
"C'est un rôle exténuant. J'y laisserai ma peau mais ils en auront pour leur argent." Près de quatre siècles après, Molière nous parle encore à travers ce marginal prodigieux, pour nous contraindre au rire et au plaisir.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/12/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-266-29001-2
  • EAN
    9782266290012
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    127 pages
  • Poids
    0.078 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,9 cm × 0,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

 Molière

Biographie de Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est né en 1622 à Paris. Fils d'un père tapissier, il perd sa mère à l'âge de dix ans. Après avoir suivi des études dans un collège jésuite, il se destine un temps à une carrière d'avocat, mais sa rencontre avec Tiberio Fiorelli, dit Scaramouche, et avec Madeleine Béjart, le détourne de ses projets. Ils décident de monter une troupe de comédiens, L'Illustre-Théâtre, qui s'inspire de la tradition italienne de la commedia dell'arte.
Ensemble, ils connaissent des succès divers en province et dans les salles parisiennes. Molière a apporté au théâtre un regard incisif sur le monde, né de son observation minutieuse des caractères et de leurs travers. A la fois auteur et acteur, on lui doit nombre de pièces comiques, notamment : Les Précieuses ridicules (1659), Sganarelle ou le Cocu imaginaire (1660), L'Ecole des femmes (1662), Dom Juan (1665) ou encore Les Fourberies de Scapin (1671).
Déjà malade et épuisé, il meurt peu après la dernière représentation du Malade imaginaire en 1673.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

1,90 €