Le joueur d'échecs - Poche

Note moyenne 
4 notes -  Donner un avis
Sur un paquebot qui vogue vers l'Argentine, Mirko Czentovic, un joueur d'échecs de réputation mondiale, bat impitoyablement tous ceux qui tentent leur... Lire la suite
7,60 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 juillet et le 12 juillet
En magasin

Résumé

Sur un paquebot qui vogue vers l'Argentine, Mirko Czentovic, un joueur d'échecs de réputation mondiale, bat impitoyablement tous ceux qui tentent leur chance contre lui. Jusqu'au moment où il se retrouve face à un mystérieux Autrichien qui lutte contre une étrange maladie, une "intoxication aux échecs". Sa rencontre avec Czentovic l'entraîne à nouveau au bord du gouffre... Une fable magnifique et puissante.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/10/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-045005-3
  • EAN
    9782070450053
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    191 pages
  • Poids
    0.124 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

L'éditeur en parle

Traduction inédite d'Olivier Mannoni. Edition bilingue.

À propos de l'auteur

Stefan Zweig

Biographie de Stefan Zweig

Né le 28 novembre 1881 à Vienne en Autriche, le jeune Stefan Zweig publie ses premiers poèmes à quinze ans, sous le pseudonyme d'Ewald Berger. En 1900 paraît sa première nouvelle, Rêves oubliés. Son baccalauréat en poche, Zweig s'inscrit en histoire et en philosophie à l'université de Vienne. Après son doctorat, il séjourne plusieurs mois à Paris où il se lie avec le poète belge Emile Verhaeren avec qui il correspondait depuis plusieurs années.
Il ne cessera de voyager, d'écrire et rencontrera ainsi tous les grands intellectuels du début du XXe siècle : James Joyce, Hermann Hesse, Romain Rolland... En 1914, il se porte volontaire et est enrôlé aux archives militaires de la Stiftskaserne de Vienne avant de découvrir le front en Galicie. Après la guerre, il épouse Friderike Maria von Winternitz. Les années 20 sont marquées par la parution de quelques-unes de ses plus célèbres nouvelles : Amok (1922), Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (1925), La confusion des sentiments (1927)...
Il écrit également plusieurs biographies, dont Marie-Antoinette, et travaille à un livret d'opéra. La décennie suivante est marquée par la montée du nazisme. En mars 1938, l'entrée des Allemands en Autriche l'empêche de revenir à Salzbourg. Quelques mois plus tard, Zweig demande la nationalité britannique et se remarie avec Lotte Altmann qu'il a connue en 1934 lorsqu'il l'a embauchée comme secrétaire.
Ensemble, ils voyagent aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. Le 23 février 1942, Stefan et Lotte Zweig se suicident à Petrôpolis au Brésil. A la fin de la même année paraît sa dernière nouvelle, Le joueur d'échecs.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

7,60 €